26 décembre 2011

Conte La petite mère de Noël

Si l'on disait à Inuta Raini que ses iris semblent tissés de fleurs de lin et ses fins cheveux clairs de la soie lumineuse des linaigrettes, elle secouerait ses épaules amaigries par dix-huit mois de guerre et répondrait que presque toutes les Lettonnes sont semblables. Et puis, à quoi bon la beauté si l'on ne peut enfanter ? Car la jeune épouse d'Imants Rainis ne rêve que d'une chose : garder enfin en son sein une petite réplique de son mari, oui, lui engendrer un fils afin de l'avoir toujours en double. Car on ne compte plus les... [Lire la suite]
Posté par anyana3 à 10:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]