Hier c'était mardi gras, l'an dernier j'avais fait des merveilles ou oreillettes de Provence, recette ICI......Cette année, je suis allée loin pour chercher cette recette, j'ai traversé la méditerranée mais pas que, je suis allée dans mon enfance...quand je vous dis que je suis allée loin !!

Ces beignets étaient fait par une voisine juive-tunisienne. Ils ont pour moi, par conséquent une saveur particulière qui s'appelle nostalgie. Je me souviens du haut de mes 8 ans de leur forme en rosace, de leur finesse et surtout de ce sublime croustillant. ...mais pas de leur nom. Et encore moins  un nom à consonation arabe !! Depuis fort longtemps je recherchais cette recette, c'est en voyant une photo que je me suis dit "ça y est je suis prêt du but", mais ce n'est qu'hier que je les ai enfin réalisé....et en effet ce sont bien ces beignets qui dès la première bouchée m'ont renvoyé à cette période bénie de mon enfance auprès de ma mère qui n'est plus....

J'ai trouvé la recette sur le blog Cuisine orientale

 

032

 

Ingrédients

- 500 g de farine
- 4 oeufs
- 4 c. à soupe d'huile
- 4 c. à soupe d'eau
- du sucre glace
- huile de friture
 

juge

 


Préparation

Dans une terrine, verser la farine puis creuser un puit au centre.

Verser les oeufs un à un, bien mélanger.

Ajouter ensuite l'huile et l'eau.

Bien pétrir. Sur une surface plate tamiser de farine, poser la pâte dessus puis continuer à pétrir jusqu'à ce que la pâte devienne homogène.

La couper en 10 ou 12 parts.
 
Normalement, on utilise un rouleau à pâtisserie pour étaler les bandes mais j'ai pensé utliser un laminoir.
 
Utiliser un laminoir et passer chaque part de pâte jusqu'à l'épaisseur 4.
 
Couper des lanières larges et longues (5 cm de large 30 cm de long).

Sur un linge tamiser de farine, poser les bandes par- dessus et couvrir.

Chauffer l'huile de la friteuse.

Piquer l'extrémité d'une lanière avec une fourchette en tenant l'autre extrémité avec une main.

Secouer pour éliminer le reste de farine.

Tremper quelques secondes dans l'huile la partie tenue par la fourchette puis rouler rapidement la pâte autour de la fourchette pour éviter quelle ne brûle.

C'est prêt lorsque que la bande est de couleur claire.

Mettre dans une passoire pour laisser égoutter.
 
Disposer dans un plat de service et saupoudrer de sucre glace.
 

030

031

 

Avis

 

Mon idée était bonne, le laminoir permet d'avoir une pâte bien plus fine que le rouleau à pâtisserie.

Ces beignets sont une réelle tuerie !!!

 


 

beignets, oudnin el khali, tunisie, sucre glace